Lundi, 16. Octobre 2017
Envoyer Imprimer PDF
Bookmark and Share

Aeroplans - RBAR à Perth © Red Bull Air RaceLa seconde étape de la bien connue Red Bull Air Race se tiendra samedi et dimanche (17 et 18 avril) dans la petite ville de Perth. Située à la pointe ouest de l’Australie, cette ville d’ordinaire plutôt calme va être le terrain de jeu de certains des meilleurs pilotes de voltige du monde. Mercredi c’est le ministre des sports Terry Waldron et Bernd Loidl, CEO de Red Bull Air Race qui ont officiellement ouvert les installations australiennes pour cette seconde étape du championnat 2010. Accompagnés par les 15 pilotes inscrits pour cette saison dont Paul Bonhomme, actuel leader et par l’Australien Matt Hall, Red Bull a comme toujours fait les choses en grand. Evidement, des boomerangs, un kangourou et un koala étaient de la fête au milieu des pilotes.

 

 

Une inauguration en grandes pompes.Aeroplans - RBAR à Perth © Red Bull Air Race

Pour le ministre présent, il n’y a pas de doutes quant à la qualité de l’événement et surtout sur son impact économique. Habitué à des démonstrations lors de ses inauguration, le ministre s’est tout de même senti rassuré de voir la pluie s’inviter à la cérémonie et empêcher ainsi un éventuel vol de démonstration : « Je n’ai pas les intestins ni le courage que vous avez ! ». Red Bull met à disposition un appareil biplace pour ses invités de marque et quelques fois pour le publique.

Bernd Loidl s’est quant à lui félicité de voir que la ville de Perth est toujours inscrite au planning de son championnat. C’est le cas depuis le commencement de l’aventure en 2006 sauf pour l’année dernière. Pour lui, permettre l’organisation de cette épreuve en plein cœur de Perth est un très bon exemple d’un échange gagnant-gagnant entre les parties prenantes. Un exemple qu’on l’on aimerait bien voir la France suivre avec toujours un projet dans la ville de Marseille.

Aeroplans - Classement © Red Bull Air RaceLe britannique Paul Bonhomme en tête du championnat.

Pour le leader du championnat comme pour beaucoup de pilotes inscrits, c’est un vrai plaisir de revenir cette année à Perth. Mais l’affaire s’annonce difficile puisque l’Australien Matt Hall, encore débutant l’année dernière a les dents longues. Ceci d’autant plus qu’il est plus ou moins chez lui à Perth. En effet, il débuta sa carrière dans l’Australian Royal Air Force en 1991 sur la base de Perth. L’année dernière il termina troisième de la course, un record pour un nouveau venu. Le mois dernier à Abu Dhabi il était victime d’un problème électrique sur sa machine. Pour cette épreuve, il sera équipé d’un nouveau moteur. Malgré tout, l’autre Britannique Nigel Lamb reste la principale menace de Bonhomme notamment grâce à de grosses innovations au niveau de ses ailes.

Perth est une des épreuves les plus difficiles pour les concurrents mais aussi une des Aeroplans - Tracé 2010 de Perth © Red Bull Air Raceplus attendues. Cette manche avait d’ailleurs était choisie précédemment pour accueillir les finales de 2006, 2007 et 2008. « Nous avons eu un très bon week-end à Abu Dhabi mais nous devons rester concentrés et apprendre du passé. S’il est bien une chose de certaine à Perth c’est bien que la route des airs est parfois semée de peaux de bananes » annonce Paul Bonhomme. Le pilote reste cependant confiant puisque déjà aux Emirats arabes unis il avait remporté la course avec des conditions météorologiques (vents) difficiles.

Le tracé de Perth et ses difficultés.

Si l’épreuve australienne fait tant parler d’elle, c’est qu’elle regorge de difficultés pour ces concurrents. Principale cause à cela, les vents de l’ouest australien ont une fâcheuse tendance à changer rapidement. De plus cette année, le circuit au dessus de la rivière Swan présente deux virages verticaux au lieu d’un seul comme il est de coutume sur ce genre d’épreuve. Nouveauté de la saison 2010, un virage à 270° estAeroplans © Red Bull Air Race aussi au programme à Perth. A Abu Dhabi, beaucoup eurent des difficultés avec cet enchainement de portes. Pour le directeur de course Drew Searle il devrait y avoir du spectacle : «  Perth a toujours été une course connue pour ses vents changeants ce qui a été un gros défi pour les pilotes lorsque le vent du matin étaient différents des vents dans l’après-midi. Le résultat habituel tient dans une multitude de cônes frappées de quoi résulte un podium original. »

Rappelons aussi qu’en 2007, le pilote français Nicolas Ivanoff remporta la course devant Michael Goulian. S'il n'a pas amorcé un très bon départ à Abu Dhabi (9ème), Ivanoff va devoir faire fort ce week-end. Mais la motivation ne manque pas sur ce tracé où les pilotes encaissent des accélérations de 12g à des vitesses allant jusqu'à 370 km/h. « Aux Emirats, j'ai déjà grillé mon joker malgré de bonnes performances en qualification, avoue-t-il. Mais je reste confiant. L'avion fonctionne bien. Il est rapide. Je l'ai prouvé. Perth est une course charnière. Elle décidera de mes prochaines Aeroplans - Exercices de sécurité à Perth © Red Bull Air Raceambitions.»

Pour les deux nouveaux venus dans le championnat, il s’agira comme aux Emirats de bien évaluer la situation. Le pilote Tchèque Martin Sonka et le Brésilien Adilson Kindlemann sont à peine remis de leur baptême de l’air d’Abu Dhabi. Une émotion toute relative au regard de la carrière de ces deux concurrents. Sonka est un ancien pilote de chasse et un pilote de voltige reconnu. Ensuite, le Brésilien et premier concurrent d’Amérique du Sud, Adilson Kindlemann est un ancien pilote de ligne accumulant 11 000 heures de vol auxquels il faut ajouter 1 200 heures d’acrobaties. Si ce sont des nouveaux venus, ce ne sont clairement pas des débutants. Malheureusement, pour le Brésilien les choses se sont déjà compliquées lors de la première session d'entraînement. Le pilote a heurté la surface du fleuve et terminé sa course dans l'eau à l'approche de la porte n°3. Un accident spectaculaire mais sans gravité : « Je vais bien. Les examens médicaux montrent que tout est OK, a-t-il déclaré. Je suis impatient de revenir dans la course mais cette fois, pas dans l'eau Aeroplans - Le Hongrois Peter Besenyei durant le même entraînement (Dean Mouhtaropoulos / Getty Images for Red Bull Air Race) mais bien dans les airs !" a-t-il plaisanté.

En attendant la course, les pilotes ont eu le loisir de suivre des entrainements de sécurité et ce, notamment sous l’eau. Comme toujours, l’accent est mis sur la sécurité et c’est le cas lors de chaque représentation du championnat. A Abu Dhabi, certains pilotes avaient même étaient disqualifiés par les juges pour vol dangereux. Non pas que des dommages eurent été évités de peu mais les règles de la course sont très strictes. Alors, pour éviter toute complication les pilotes étaient encadrés par le « Emergency Response and Safety Training » de Perth pour un entrainement en eau. L’entrainement comprenait entre autres un exercice d’extraction dans le cas d’un amerrissage.

Aeroplans - L'Espagnol Alejandro Maclean en action lors du premier entrainement Red Bull Air Race jeudi 15 avril à Perth, Australie (Mike Hewitt / Getty Images for Red Bull Air Race)Après avoir évolués pendant une année, les avions de la Red Bull Air Race sont de retour à Perth. Attention ça va faire mal !

Voici les chaînes de pays francophones qui diffusent les images du championnat :

Canada - Rogers Sportsnet
Switzerland - Star TV
Belgium - VT4 and Club RTL
France - AB Moteurs

Michael Colaone.

A lire aussi : C'est parti pour la saison 2010 de la Red Bull Air Race !

Nos photos de la Red Bull Air Race à Perth !





Aeroplans - RBAR à Perth © Red Bull Air RaceAeroplans - Podium à Abu Dhabi © Red Bull Air Race

Tags: Australie | Perth | Red Bull Air Race | redbullairrace2010

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir