Mercredi, 29. Mars 2017
Envoyer Imprimer PDF

Lancement réussi pour Ariane 5 ECA !

Comme l'a rappelé Jean-Yves Le Gall juste après le lancement, le système de lancement Ariane a, certes, ses défauts, mais il s'est encore affirmé comme le lanceur le plus fiable du monde. Avec un carnet de commande plus rempli que n'importe lequel de ses concurrents, Ariane vient encore une fois de s'affirmer comme le leader mondial absolu du marché.

Décollage du Vol 204 - Crédit : Julie Richard.

Tags: Arabsat-5C | Ariane 5 | CHIRP | SES-2 | VA204

Envoyer Imprimer PDF

Le lanceur L561 en ZL3 - Crédit : Arianespace.C’est un parcours tumultueux que le lanceur L561 aura dû traverser pour atteindre la Zone de Lancement n°3. Le lancement était initialement prévu pour le 11 août dernier, mais avait été reporté au 9 septembre.

La campagne de lancement s’était déroulée sans incident notable, et le 30 août l’intégration du lanceur dans le BAF était terminée. Malheureusement, dès le lendemain, Arianespace annonce un report à une date ultérieure en raison de « vérifications supplémentaires » à mener sur la turbopompe du moteur HM-7B, celui qui propulse l’étage supérieur ESC-A.

Les travaux prennent plus de temps que prévu, et c’est durent au final près de trois semaines. Le J0 est alors fixé au 20 septembre, et le lanceur est transféré en ZL3 le 19 septembre. La chronologie est arrêtée pour les raisons sociales que l’on a précédemment évoqué sur ce blog, puis elle est reprise vingt-quatre heures plus tard.

Des services pours les particuliers...

Ce lanceur est la 60ème Ariane 5 depuis le vol inaugural de juin 1996, ainsi que la 33ème en version Ariane 5 ECA. La charge utile supérieure pour ce vol est le satellite de télécommunications Arabsat-5C. C’est une plate-forme Eurostar 3000 d’Astrium, d’une masse de 4 619kg.

Tags: Arabsat-5C | Ariane 5 | CHIRP | SES-2 | VA204

Envoyer Imprimer PDF

21 septembre 2011 - 16h30 (heure de Paris)

Un accord a été trouvé il y a quelques dizaines de minutes dans les négociations syndicales. On rappelle que l'une des principales doléances de l'UTG Telespazio est la création d'un statut unique pour tous les employés du spatial en Guyane. Le lancement est donc confirmé pour ce soir à 23h38 (heure de Paris).
La fenêtre de tir s'étalera jusqu'à 01h02 du matin.

21 septembre 2011 - 15h45 (heure de Paris)

Aux dernières nouvelles, les négociations sont toujours en cours entre le CNES, Arianespace, Telespazio et l'UTG. La chronologie a repris pour un lancement ce soir à 23h38, mais elle est suspendue aux résultats des discussions syndicales.

Tags: Arabsat-5C | Ariane 5 | greve | SES-2 | UTG | VA204

Envoyer Imprimer PDF

Le lanceur Ariane 5 ECA dans la Zone de Lancement n°3 - ArianespaceC’est ce soir à 23h38 (heure de Paris) que le 60ème lanceur Ariane 5 devait décoller du Centre Spatial Guyanais pour mettre en orbite les satellites Arabsat-5C et SES-2.

Mais l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG), qui avait déposé un préavis de grève pour aujourd’hui, a mis sa menace à exécution. L’UTG est un syndicat plus ou moins indépendantiste, culturellement très proche de la CGT. C'est sa section de l'entreprise Telespazio qui a cessé le travail. Telespazio est impliquée dans les mesures météorologiques au CSG, ainsi que dans le suivi radar du lanceur.

Les salariés des entreprises présentes sur le Centre Spatial Guyanais ne disposent pas tous des mêmes avantages sociaux, qui dépendent beaucoup de la taille des entreprises en question. De plus, ces avantages sont systématiquement remis en question tous les cinq ans, lors des renégociations des contrats de prestation.

Interrogé par Aéroplans, Albert Darnal, délégué syndical UTG chez Telespazio, a indiqué qu’il demandait au CNES et à Arianespace la création d’un véritable « statut des salariés du Spatial », dont bénéficieraient tous les salariés du CSG, quelque soit leur entreprise.

En attendant, le lancement du Vol 204 est reporté de vingt-quatre heures (au moins).

Tags: Arabsat-5C | Ariane 5 | greve | SES-2 | UTG | VA204

Envoyer Imprimer PDF

Vue d'artiste du lanceur LibertyMardi soir, la NASA a annoncé lors d’une conférence de presse tenue au Centre Spatial Kennedy qu’elle avait signé un accord avec les sociétés Alliant Techsystems (ATK) et EADS North America en vue du développement du lanceur franco-américain Liberty.

Le projet Liberty

Tout avait commencé en février dernier. EADS Astrium et ATK annoncent alors qu’ils s’associent pour créer le lanceur Liberty, qui utilise un premier étage dérivé du booster de la navette spatiale et un deuxième étage dérivé de l’EPC d’Ariane 5. La surprise est grande, mais les espoirs de réussite beaucoup moins.

Les deux partenaires concourent pour l’appel d’offres CCDev-2 de la NASA, qui doit permettre de sélectionner une ou plusieurs entreprises pour le développement de vaisseaux spatiaux et/ou de lanceurs capables de les mettre en orbite. En effet, la NASA se concentre sur le développement de son vaisseau interplanétaire Orion, et elle a décidé de sous-traiter complètement la desserte de la Station Spatiale Internationale (ISS) au secteur privé : c’est le but du CCDev-2.

Tags: Ares | astrium | ATK | Liberty | Orion

Envoyer Imprimer PDF

Aeroplans - Capsule Orion et ISSAnalyse - C’est aujourd’hui, jeudi 21 juillet 2011 à 11h56 heure de Paris, que la navette spatiale Atlantis a atterri pour la dernière fois au Centre Spatial Kennedy en Floride. La NASA, qui s’était reposée pendant 30 ans sur le programme Space Shuttle pour envoyer des Hommes dans l’Espace, se retrouve désormais dans l’incapacité d’assurer cette mission hautement symbolique. Alors que le programme Constellation devait prendre la suite, il fut purement et simplement abandonné il y a un an, plongeant l’Agence Spatiale Américaine dans une période de doutes.

Envoyer Imprimer PDF

Retrouvez chaque mois le « Journal de la Défense, missions défense ». Au sommaire de ce numéro de juillet 2011 un reportage exceptionnel de 26 minutes sur les missions HARPIE et TITAN en Guyane.

Tags: ariane | CNES | CSG | ESA | France | guyane | Harpie | Titan

Envoyer Imprimer PDF

Aeroplans - Décollage de la navette spatiale américaineAnalyse - Si tout se déroule comme prévu, c’est dans la soirée de ce vendredi 8 juillet 2011 que nous assisterons pour la dernière fois au décollage de la navette spatiale américaine. Après 30 ans de bons et loyaux services, les trois navettes restantes finiront leur carrière dans différents musées américains.

C’est Atlantis, vétérane de 33 vols depuis sa mise en service en 1985, qui a été choisie pour cette mission finale. Elle s'étendra sur 11 jours, 19 heures et 30 minutes. Ce sera par ailleurs le 135ème vol de l’histoire du programme Space Shuttle de la NASA. Il aura permis d’envoyer 355 hommes et femmes de 16 nationalités différentes dans l’Espace.

 

Envoyer Imprimer PDF

Aeroplans - Lanceur Safir sur son pas de tirEn Bref - Deux ans après le lancement d’Omid (Espoir) en février 2009, c’est au tour de Rasad-1 (Observation-1) de rejoindre la cohorte de satellites en orbite au dessus de nos têtes.

Le lancement semble avoir eu lieu hier dans la journée, bien que la nouvelle n’ait été diffusée que plusieurs heures plus tard. Contrairement à Omid qui était un satellite de télécommunications, du moins de télémétrie, Rasad-1 est un satellite d’observation de la Terre et de météorologie. Cependant, le faible poids du satellite, 15,3kg, ne lui permet pas d’emporter d’équipement de haute résolution et lui confère une durée de vie limitée à deux mois. Au mieux, la résolution de la charge utile serait de la centaine de mètres.

 



Page 3 sur 22