Vendredi, 31. Octobre 2014
Envoyer Imprimer PDF
Bookmark and Share

Aeroplans - Red Bull Stratos Systeme VideoL'équipe fait face à des défis de taille pour fournir des images en temps réel qui feront progresser la science tout en émerveillant le public.

Les détails, annoncés au centre de production de la capsule, Sage Cheshire Aerospace, révèlent que l'enregistrement d'une chute libre potentiellement supersonique depuis les frontières de l'espace s'avère être l'un des éléments les plus complexes de la mission Red Bull Stratos. Mais grâce aux caméras embarquées à la fois sur la capsule et sur la combinaison de Félix Baumgartner, cette installation unique en son genre est susceptible de fournir une perspective quasi directe des sensations éprouvées lors du saut à 36 500 mètres suivi d'une chute libre.

Lorsque le détenteur actuel du record, le colonel Joe Kittinger, retraité de l'U.S. Air Force, a effectué un saut à une altitude de 31 300 mètres (il y a 50 ans ce mois-ci), son équipe avait utilisé des caméras de cinéma à ressort réchauffées par des bouillottes pour conserver une trace de sa chute libre. Red Bull Stratos utilisera des caméras vidéo haute définition et des caméras cinématographiques numériques 4K à ultra-haute définition d'une telle puissance qu'il sera difficile de les maintenir à une température basse dans un environnement où la densité de l'air est trop faible pour évacuer la forte chaleur qu'elles dégagent.

Aeroplans - Red Bull Stratos Systeme VideoKen Arnold, concepteur des systèmes vidéo du projet Excelsior de Joe Kittinger, se souvient très nettement de ces sauts alors sans précédent. « Je regarde les photos assez souvent et celle dont je suis le plus fier le montre en train de franchir la porte » déclare Arnold, faisant référence à une photo saisissante sur laquelle on voit la silhouette solitaire de Kittinger plonger dans le vide. « Les caméras nous ont montré très précisément ce qui s'est passé », ajoute-t-il.

Tout comme Arnold, Jay Nemeth, directeur de la photographie de Red Bull Stratos et fondateur de FlightLine Films, a tout à fait conscience du fait que les systèmes vidéo qu'il a développés pour la mission se doivent de fournir des données expérimentales. « Plus la qualité des images est bonne, plus nous fournissons des informations que les scientifiques pourront examiner et analyser par la suite, comme les petites nuances et les détails qui sont essentiels pour comprendre une expérience entièrement nouvelle : le passage du mur du son par un corps humain », observe-t-il.

Jey Nemeth reconnaît également que la complexité du système Red Bull Stratos est ‘à double tranchant' en déclarant que « nous disposerons de séquences vidéo plus vivantes, de plus d'angles, d'une meilleure couverture, mais nous devrons également faire face à davantage de modes de défaillance ».

Aeroplans - Red Bull Stratos Systeme VideoLe système vidéo de la capsule

L'équipe d'experts de la mission a équipé la capsule de neuf caméras haute définition, trois caméras numériques 4k et trois appareils photos numériques haute résolution.

Parmi ces appareils, quatre modèles sont qualifiés pour les vols spatiaux et sont fixés sur la base extérieure de la capsule. Huit caméras sont placées dans des boîtiers pressurisés également à l'extérieur de la capsule ; les boîtiers sont conçus pour protéger les caméras sensibles qu'ils contiennent de la pression de l'air quasi vide, du gel et de la chaleur extrême des conditions stratosphériques.

Les trois caméras restantes, bien qu'elles soient situées à l'intérieur de la capsule, sont spatialisées afin de supporter les conditions extrêmes atmosphériques une fois que Félix Aeroplans - Felix et Joe (credits Red Bull)Baumgartner dépressurisera la capsule pour sortir. Un "baril" d'électronique pressurisé supporte tous ces appareils et renferme environ 3,2 kilomètres de câbles.

L'ensemble du système vidéo de la capsule permettra au centre de contrôle de surveiller visuellement l'ascension du pilote et des risques d'accidents ; il enregistrera également tous les mouvements au profit de futures recherches scientifiques et diffusera pour les spectateurs du monde entier des perspectives de la capsule, du ciel et de Félix Baumgartner.

« Nous avons pratiquement créé un studio de production vidéo volant, affirme Nemeth. Les caméras sont commandées à distance depuis un poste situé dans le centre de contrôle de la mission, permettant de régler les caméras et de choisir les angles de la diffusion pour les contrôleurs de vol ainsi que pour les spectateurs qui regarderont le webcast en direct de chez eux. »

Étant consciente qu'une seule image peut cristalliser la puissance d'un moment, l'équipe de la mission Red Bull Stratos a également fait de la photographie une priorité. « Il existe une photo emblématique de Joe Kittinger, parue en couverture du magazine LIFE, qui l'immortalise en chute libre au-dessus d'un banc de nuages situé environ 24 000 mètres, s'émerveille Nemeth. Elle a été prise par un appareil photo automatique fixé sur la nacelle par National Geographic, un appareil 35 millimètres qui était alors à la pointe ; mais il fonctionnait avec des pellicules, il n'était pas numérique. Nous avons énormément de chance que cette image ait survécu au voyage. »

Le photographe de sports d'aventure Christian Pondella, qui est intervenu en tant que consultant en matière d'objectifs et de positions de fixation des appareils au début du développement du système photographique, a opté pour des appareils photo compacts mais à haute résolution. Il a également proposé un objectif grand angle de 14mm pour recueillir les images de la sortie de Félix Baumgartner de la capsule, ainsi qu'une carte mémoire de 64Go extrêmement rapide et de haute capacité.

« J'imagine une image montrant la capsule sur un tiers du cadre, Felix tombant et la Terre visible en dessous. Mais tout sera une question de chance, affirme Pondella. Cela dépend entièrement du positionnement du ballon et de la capsule à ce moment-là. »

Le système vidéo de la combinaison

Certaines des images les plus dynamiques de la mission seront prises depuis le point de vue de Félix Baumgartner lors de sa descente. Trois petites caméras vidéo haute définition filmeront trois angles de sa descente sur Terre. Juste avant de sauter, le pilote activera lui-même les caméras de sa combinaison qui devront être en mesure de résister aux conditions de l'espace pendant 20 minutes minimum, ainsi qu'à la vitesse supersonique. En outre, les caméras doivent fournir des images utilisables quelle que soit l'orientation de Félix : celui-ci portera de petites caméras vidéo HD avec des vues opposées (une sur chaque cuisse), ainsi qu'une caméra sur son ventral permettant d'observer sa visière de protection.

Luke Aikins, expert aérien de l'équipe Red Bull Stratos, a effectué de nombreux essais de saut avec Félix et en a filmé la descente. « Nous faisons attention à ce que les caméras de la combinaison n'aient pas d'impact sur sa chute libre, explique Aikins. Une fois la mission terminée, l'équipe pourra étudier les images prises et proposer des idées qui contribueront à aider ceux qui se lanceront dans des initiatives similaires ; nous espérons obtenir des détails concernant la position de son corps pendant la chute ».

« En fin de compte, dès que la capsule sera étanchéifiée et jusqu'à mon retour sur Terre, je serai seul, a déclaré Félix Baumgartner. Mais grâce à ces systèmes vidéo, j'aurai au moins l'assurance que l'équipe de la mission pourra surveiller ce qui se passe visuellement ainsi que via la radio, et je garderai en tête que des personnes du monde entier partagent cette expérience avec moi. »

En résumé : Le système de caméras embarquées de la mission Red Bull Stratos :

  • Le "baril" d'électronique pressurisé qui supporte les caméras de la mission renferme environ 3,2 kilomètres de câbles.
  • Les "amortisseurs de choc" sur la base de la capsule peuvent absorber des chocs allant jusqu'à 8G ; ils protègent les équipements, y compris les caméras, ainsi que Félix Baumgartner lui-même si une situation d'urgence l'oblige à revenir sur terre dans la capsule.
  • Un camion satellite possède d'ordinaire un ou deux canaux micro-ondes pour la diffusion vidéo ; la capsule en a trois.
  • Avec au total 15 caméras HD embarquées, la capsule et la combinaison pressurisée de Félix Baumgartner auront plus de caméras HD que la plupart des camions de production longs de 14 mètres utilisés par les chaînes de télévision.
  • Certaines caméras de la mission ont été équipées de filtres spéciaux car la luminosité du soleil est plus forte dans la stratosphère.
  • Les boîtiers des caméras peuvent résister à une chaleur intense du côté exposé au soleil comme à des températures fortement négatives de l'autre côté.
  • On prévoit qu'à l'atterrissage de la capsule, certaines caméras situées à l'intérieur seront recouvertes d'une couche de glace.
  • Les micros présents dans la capsule enregistreront du son tant que l'air sera suffisant pour transporter les ondes acoustiques. Dès que Félix Baumgartner aura dépressurisé la capsule (soit juste avant de sauter), ces micros cesseront de capter les sons ambiants. (En revanche, le micro situé dans le casque de Félix continuera de fonctionner).

La diffusion de la mission Red Bull Stratos en direct à la télévision et sur internet

Le jour du saut du saut la mission Red Bull Stratos sera diffusée en direct sur Internet et à la télévision. Les images permetteront de dévoiler les activités et les récits qui entourent l'ascension et la descente de Félix. La date de lancement, le lieu et les informations relatives à la diffusion en direct seront annoncés dans les semaines à venir sur www.redbullstratos.com.

À propos de la mission Red Bull Stratos

Red Bull Stratos est une mission aux frontières de l'espace. Le pilote Félix Baumgartner s'élèvera jusqu'à la stratosphère et tentera un saut en chute libre qui fera de lui le premier homme à franchir le mur du son avec son corps. Les données collectées par cette mission et son équipe de scientifiques de renommée internationale promettent d'apporter de nouveaux standards dans la sécurité aérospatiale et d'étendre les possibilités de vols humains.

Texte : Red Bull Stratos

Tags: Red Bull Stratos

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir